Érudite Aiti et le titre de déesse parmi les hommes — Forums Guild Wars 2

Érudite Aiti et le titre de déesse parmi les hommes

Bonsoir à tous!
Ayant joué longtemps à GW1, j'ai pu accumuler tous mes titres (50) pour avoir le titre de Déesse parmi les hommes ainsi que les objets destinés à GW2. Quelle ne fut pas ma surprise en me connectant aujourd'hui et recevoir un courrier ig de cette Érudite Aiti qui me signifie que j'ai eu ce titre par erreur et par conséquent, ils m'enlèvent mon titre et tous mes objets... Courrier n'étant pas signé par Arenanet mais bien par cette érudite. Si je vais dans mon calculateur, mon pseudo est donc inexistant... Plus rien de ce que j'ai gagné à la sueur de mon front n'existe. Par ailleurs, je tente de me connecter à GW1 mais je reçois une erreur serveur code= 058.

On peut me dire qu'il s'agit là d'une blague ?
Merci à vous

Réponses

  • saberblue.6309saberblue.6309 Member ✭✭

    je l'ai déjà eu une fois, cela arrive quand il y a un problème de connectivité entre les serveurs de GW et de GW2 , attend un peu et reconnecte toi, tu récupèrera ton titre

    Un bon healer c'est comme un bassiste, ça ne sert a rien mais quand il n'est pas là on voit de suite la différence

  • Linkdark.1327Linkdark.1327 Member ✭✭

    Le bug est sans doute lieu à la MaJ des serveur de GW1. J'ai lu une annonce comme quoi on ne pourrai ce co sur gw premier du noms le 8 jusqu'au 9 à 9h heure de Paris, donc logiquement tu devrais ne plus avoir de soucis.

    Cela explique que tu ne pouvais pas te co à GW1 mais pour le titre ce n'est qu'une supposition. (j'ai aussi ce bug de temps en temps)

  • Merci de votre réponse!
    Effectivement, j'ai retrouvé mon titre après ma connexion.

©2010-2018 ArenaNet, LLC. Tous droits réservés. Guild Wars, Guild Wars 2, Heart of Thorns, Guild Wars 2: Path of Fire, ArenaNet, NCSOFT, le logo NC et tous les logos et dessins associés à NCSOFT et ArenaNet sont des marques commerciales ou déposées de NCSOFT Corporation. Toutes les autres marques commerciales et/ou déposées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.