La nourriture et les recettes dans Guild Wars 2 — Forums Guild Wars 2
Accueil Guild Wars 2

La nourriture et les recettes dans Guild Wars 2

Bonjour à toutes et à tous. Sur le forum anglais, la conceptrice en chef Linsey Murdock a répondu à une question au sujet de la création des recettes. Je me suis dit que ça pourrait vous intéresser, alors j'ai fait appel à notre équipe de localisation pour que vous puissiez en profiter vous aussi !

Voici le message de Linsey :

J'ai créé moi-même toutes les recettes qui étaient présentes lors du lancement. Pour cela, j'ai suivi quelques principes et mis en place un processus, dont certains éléments sont encore utilisés aujourd'hui pour le développement de la cuisine.

RÈGLE Nº 1
On ne mange PAS les créatures conscientes de la Tyrie. Vous ne trouverez pas de steak de Charr, de côtelettes de Grawl, de cuisses d'Hylek, de filet de Centaure, d'ailes de Harpie ou de lard de Quaggan dans nos recettes de cuisine. Parfois, un plat peut contenir le nom d'une espèce, comme le ragoût d'Ettin, mais cela ne veut pas dire que les Ettins font partie des INGRÉDIENTS. Et là, ceux qui aiment couper les cheveux en quatre vont me dire : « Et les pointes choyas, alors ? » Eh bien, ça, c'est toute une histoire... À la base, les Choyas n'étaient PAS des créatures conscientes, et l'équipe des récompenses avait prévu de s'en servir intensément pour les recettes de « Path of Fire ». Après tout, dans le cactus, tout est bon ! Ce n'est qu'après coup qu'on a découvert que les Choyas avaient des VILLAGES, et qu'ils DANSAIENT tous ensemble. Pour moi, cela voulait dire qu'ils avaient une société, et qu'il ne fallait donc pas les manger. Mais le système avait déjà été mis en place et pris en compte pour l'équilibrage de l'économie, et malheureusement on n'avait pas le temps de tout refaire. Du coup, on a renommé tous les ingrédients « pointes choyas », en référence aux épines qu'ils perdent naturellement. Le problème était réglé, car cet ingrédient pouvait être récupéré sans faire de mal aux Choyas. Les épines sont comme les ongles, ça repousse ! On peut trouver cette logique un peu bancale, mais cela nous permet au moins d'avoir la conscience tranquille.

RÈGLE Nº 2
Pas de recettes dégueux du style « ragoût de monstre mystère ». Dans l'idéal, il n'y aurait que de VRAIES recettes simplifiées et adaptées au monde de la Tyrie. J'avoue qu'il y a quelques exceptions à cette règle qui ont pu m'échapper. Mais je ne suis pas surhumaine. J'ai été impuissante face au raz-de-marée du florentin en bonbons, par exemple.

RÈGLE Nº 3
Dans la mesure du possible, on essaie de trouver plusieurs utilités aux ingrédients de base. Quand je mets un légume, une herbe ou autre dans un plat, j'essaie de faire en sorte que ça apparaisse aussi dans d'autres recettes.

RÈGLE Nº 4
On évite les ingrédients inventés. J'ai décidé d'utiliser les fruits, légumes et herbes du monde réel plutôt que de recréer des équivalents tyriens avec des noms inventés. L'idée, c'était de permettre aux joueurs d'exploiter leurs connaissances en matière de cuisine pour préparer des plats dans GW2. Là encore, il y a des exceptions, comme le houx qui est toxique dans la vraie vie, ou les baies d'Omnom... mais dans ce cas précis, ça ne me dérange pas, parce que le nom me fait rire. D'ailleurs, à propos de ces baies, sachez qu'elles ressemblent aux fruits du mangoustanier, que j'ai goûtés lors d'un séjour à Hawaï !

Voilà, ça, ce sont les règles. Maintenant, passons au processus.

Chacune des recettes du jeu de base s'inspire d'une recette RÉELLE. Vous pouvez les préparer chez vous, si vous voulez. Là encore, je voulais que les joueurs puissent faire appel à leurs connaissances culinaires. Je dois avouer que pour le lancement du jeu, je me suis énormément laissé guider par mes goûts personnels. Il y a mes plats préférés, ceux de mes proches et des grands classiques de l'ouest des États-Unis. Il y a même quelques recettes de famille. Je voulais aussi inclure beaucoup de plats simples et évidents. Par exemple, prenez du pain et de la viande, et voilà, vous avez un hamburger ! Ajoutez du fromage, et hop, vous avez un cheeseburger. Pour les recettes moins évidentes, j'ai utilisé le même processus que quand je prépare un nouveau plat pour la première fois. Je cherche sur Internet jusqu'à ce que j'aie trouvé au moins une douzaine de versions différentes de la recette, et j'essaie d'identifier les éléments qui ont l'air d'être vraiment essentiels. Si quelqu'un ajoute un ingrédient inhabituel pour rendre sa version du plat un peu plus unique, je ne le prends pas en compte. Si sur douze recettes, il y en a dix qui mettent du jus de citron, une qui opte plutôt pour le vinaigre, et une qui préfère le citron vert, j'utiliserai plutôt du jus de citron. L'important, c'est de chercher des dénominateurs communs.

Voilà, c'est à peu près tout. Il y a d'autres trucs un peu fous, comme le fait de lier certains types d'améliorations à certains types de plats : les tartes redonnent de la vie, les choses épicées soignent les altérations, les sucreries favorisent la découverte de magie... Mais on s'éloigne de la question, et surtout, ça ne fait pas partie des règles : la logique de mes idées farfelues s'est effondrée lorsque les différents concepteurs se sont mis à créer des recettes sans normes strictes pour dire quel bonus va avec quel type de nourriture.

ArenaNet Communications Team

Mots clés:

Réponses

  • Theros.1390Theros.1390 Member ✭✭✭✭

    Aaah :) j'avais vu ce message sur le forum EN, et j'hésitais à le traduire et à le partager ici. Sympa d'avoir sollicité la loc' et d'avoir pensé à nous. Merci Rubi et du coup merci @Manu.2419 .

    Y a juste un autre point intéressant évoqué dans le thread anglais, qui n'a pas été traduit ici et que je vais du coup partager : certains créateurs de contenus ont réalisé pour de vrai, des recettes qu'on trouve en jeu. Il s'agit entre autres de Pixelated provisions et Terrible Trio Creations.

    Sinon, c'est sympa d'avoir visé une certaine logique dans la création des recettes du jeu. C'est sûr que ça permet de rendre le craft de Maître Queux plus ou moins intuitif (même si aujourd'hui, 98% des joueurs utilisent GW2 craft et autres pour monter leurs niveaux d'artisanats au plus vite, et surtout avec un coût optimisé).

  • L'article était fort sympathique oui, merci pour la traduction et le partage, et les petites infos sup' Theros !

  • lulith.3145lulith.3145 Member ✭✭✭

    Article très interessant !

    Merci de l'avoir traduit et partagé avec nous !

  • Kalythsu.8350Kalythsu.8350 Member ✭✭✭✭

    Oh merci beaucoup Arena Net pour cette traduction. Je n'ai pas vu ce message côté anglais mais c'est sympa à lire et savoir comment ont été fait les recettes et la cuisine du jeu est extraordinaire :D j'adore. Je vais donc peut-être tenter quelques recettes, ça se trouve qu'il y a certaine que je vais adorer :D:* merci!

    Bisousmack de moi ! Xoxo